top of page

Edito N° 359

Chers membres de l’AMIL et chers lecteurs,

Avec l’automne, voici ce nouveau numéro du Bulletin entre vos mains.  Je suis heureux et reconnaissant à l’Immaculée Conception pour la saison 2023.

Nous avons enregistré une forte et nette reprise des pèlerinages au Sanctuaire avec des chiffres qui «tendent » vers ceux d’avant COVID. Et même au Bureau des Constatations, le passage des Collègues médecins, des autres Professionnels et de nos Étudiants a connu une augmentation significative. En 2019, nous avons reçu 4129 Professionnels au Bureau et en 2020 seulement 196. En 2021, une lente mais nette augmentation avec 1132 médecins, pharmaciens, dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes et autres professionnels et étudiants présents, qui sont devenus 2592 en 2022 et 3182 aujourd’hui à l’heure où nous mettons sous presse. J’enregistre également la fidélité des membres de l’AMIL qui ne peuvent pas se rendre à Lourdes en personne. En effet, le nombre d’abonnements en règle dans les 5 langues du Bulletin (français, italien, anglais, espagnol et allemand) est passé de près de 9000 l’année dernière à près de 10 000.

J’ai également été heureux de constater une augmentation de la participation à la traditionnelle réunion de prière et d’amitié du mardi et du samedi après-midi, qui était présidée cette année par le Père Giuseppe Serighelli, cp. En 2022, nous avons accueilli un peu plus de 1100 professionnels à la chapelle Saints Côme et Damien. Cette année près de 1400 auxquels Père Giuseppe, aumônier du Sanctuaire, a proposé entre mai et octobre une catéchèse sur le texte de l’Évangile de la messe du dimanche suivant qui a été très appréciée par tous.

Et, presque de la même manière, le passage au Bureau de ceux qui ont voulu raconter au Docteur leur histoire de guérison présumée a repris : au cours de l’année qui vient de s’écouler, 40 nouvelles déclarations et la mise à jour de 7 déclarations des années précédentes.



Si tout cela a été possible, c’est grâce aux efforts fidèles de la secrétaire Christine Gago, généreusement aidée par son prédécesseur Maryline Plagnet et les compétences professionnelles de Matthew Kang. C’est à ce dernier que nous devons le soin graphique du Bulletin, la réédition des dossiers sur certaines guérisons miraculeuses de Lourdes, la réorganisation progressive du Musée des Miraculées au premier étage du bâtiment, et le soin de notre site internet et de Twitter et Instagram. Je les remercie de tout cœur !

Et, compte tenu des difficultés rencontrées au cours de ces premiers mois de service en tant que Grand Hospitalier de l’Ordre Souverain Militaire de Malte, je remercie de tout cœur les Collègues qui m’ont remplacé pendant les jours où j’étais absent de Lourdes : Dr François Launey, Dr Monique Bouges, Dr Annamaria Camoletto, Dr Philippe Preyssas, Dr Teresa Magurno, Dr Mario Botta, Dr Alain Baty, Dr Yves Mesplede.

Le ton de ce Bulletin est plutôt « historique ».

En effet, vous trouverez au début la belle lettre que le Pape François a adressée aux Pères Augustins Assomptionnistes à l’occasion du 150e anniversaire du 1er Pèlerinage national français qu’ils ont organisé à Lourdes du 21 au 25 juillet 1873. Ce pèlerinage a reçu le nom de « national » parce qu’il entendait représenter la France entière aux pieds de Notre-Dame de Lourdes et parce que les participants venaient prier pour leur pays. Le pèlerinage conduit par les Pères Assomptionnistes à Lourdes le 15 août est toujours appelé « national ». Cela signifie que les pèlerins de toutes les provinces françaises sont invités à prier pour leur pays. Ce pèlerinage est donc véritablement « national » dans sa composition et sa prière. En 1874, l’Association Notre Dame de Salut décide d’amener à Lourdes des malades pauvres et de faire appel à la charité pour couvrir les frais de transport et d’hospitalisation. En 1875, le Troisième National amène 54 malades à Lourdes et une souscription est ouverte pour couvrir les frais. Le nombre de malades augmente et atteint progressivement une moyenne de 1 000 par National. Très vite, un problème se pose : qui va s’occuper de ces malades? En 1876, trois Sœurs de l’Assomption se chargent de cette tâche. En 1879, elles sont 25 et ne sont plus à la hauteur. C’est ainsi que naît l’Hospitalité Notre-Dame de Salut. Les Hospitaliers ont commencé à servir à Lourdes en 1881. Et cette année encore !

L’AMIL souhaite à l’Hospitalité N-D de Salut et au Pèlerinage national français une longue vie, reconnaissante pour tout le bien qu’ils ont fait et qu’ils font encore.

Le Père Jacques Nieuviarts, directeur du Pèlerinage National jusqu’en 2011, a donné la réflexion pour les médecins et le personnel de santé le samedi 12 août 2023. Nous en publions le très beau texte. Je tiens à remercier le Père Nieuviarts et mon collègue et ami le Dr Claude Barbillon, médecin national du Pèlerinage.

J’ai conservé l’article que mon collègue et ami le Dr Carlo Grossi, longtemps directeur médical d’UNITALSI à Varèse, m’avait proposé il y a quelques années, intitulé Pourquoi en 1858 ? Pourquoi en France ? Un article que j’ai trouvé très intéressant et très pertinent dans ce numéro.

Au début de l’été, j’ai reçu une communication de Madame Astrid Desjobert, qui me demandait si j’avais des traces dans les archives de la prétendue guérison en 1885 de son ancêtre la Comtesse Hedwige de Chatillon. A ma demande, j’ai également reçu un texte détaillant la maladie et la guérison de cette noble dame. Malheureusement, nous n’en avons pas trouvé trace dans les archives, mais ce récit m’a paru si beau, comme un témoignage de l’époque de la fondation du Bureau (1883) et de notre fondateur, le Dr Baron Georges-Fernand Dunot de Saint-Maclou, que je publie ce texte avec une grande gratitude pour la famille qui l’a partagé avec nous.

Notre confrère psychiatre Raymond Messanvi Johnson est l’un des plus anciens membres de notre AMIL et il a eu des expériences très importantes dans le domaine clinique et pédagogique pendant de nombreuses années, tant à Paris que dans son Togo natal. Du haut de son expérience, il nous rappelle que l’hypertrophie de l’avoir atrophie l’être.

Au cours de ces 15 années passées à la tête du Bulletin, j’ai partagé avec vous des indications de livres et d’articles qui me paraissaient susceptibles de vous intéresser. Mon ami Paul Bernadou, docteur en sciences de l’information et de la communication, vient de publier en français un beau volume intitulé Lourdes 1858 - 2008. Il s’agit du premier volume d’une trilogie qui rassemble ses recherches depuis de nombreuses années. Ad maiora Paul !

À la fin du Bulletin, vous trouverez notre traditionnel Carnet.

A la mi-octobre, nous avons tenu à Lourdes la réunion annuelle du Comité Médical International de Lourdes (CMIL) sous la présidence de Mgr Jean-Marc Micas, évêque de Tarbes et Lourdes, et du Professeur Olivier Jonquet. En marge des travaux, nous avons évoqué la fondation de l’Association Médicale de Notre-Dame de Lourdes par décision de l’évêque de Tarbes, Mgr Shoeppfer, en septembre 1925. J’ai donc le plaisir de vous informer qu’en 2025 nous célébrerons notre premier centenaire par un Congrès - Pèlerinage International à Lourdes.

Tout en continuant à compter sur vos prières, je vous assure de la mienne.


Sandro de Franciscis

Commentaires


bottom of page